Tarots de Marseille

Tarots de Marseille
5 (100%) 5 votes

La lecture de cartes est une forme de voyance qui vise à jeter un regard vers l’avenir. En Europe, cette technique a été utilisée à partir du XVIIIe siècle pour prévoir l’avenir.


Lecture des cartes : Le principe de fonctionnement

Il y a généralement deux personnes impliquées dans la pose des cartes. La diseuse de bonne aventure utilise des cartes à jouer standardisées pour répondre aux questions et fournir des informations sur les développements futurs de la vie. Dans ce processus, le cartomancien se considère comme quelqu’un qui aide les autres. Elle donne l’élan nécessaire à l’élaboration de solutions aux problèmes auxquels l’auteur de la question est confronté. Chaque voyante a développé son propre système selon lequel les motifs des images des cartes sont interprétés.

Au début de la séance, le cartomancien mélange les cartes et les dépose sur une surface plane, l’image vers le haut. Les images individuelles correspondent les unes aux autres. Le cartomancien tire certaines conclusions de la position des cartes l’une par rapport à l’autre et de motifs aléatoires. De cette façon, les peurs, les rêves, les espoirs ou même les situations et les événements futurs peuvent être prédits. La diseuse de bonne aventure est soucieuse de reconnaître certains schémas dans les cartes, qui donnent un aperçu de l’avenir et sont utiles dans l’analyse de la situation actuelle de la vie du client.

Il y a une raison concrète pour laquelle la diseuse de bonne aventure mélange les cartes et non le client : si le client reprend le mélange, la diseuse de bonne aventure croit que les cartes sont distribuées dans la pile de manière à ce que l’image reflète les souhaits et attentes personnels. Cependant, cela n’est pas utile. Le tableau présenté doit refléter la situation réelle de la vie et non les espoirs projetés.


Environnement extérieur et rituels

Les circonstances extérieures et les rituels jouent également un rôle important dans la pose des cartes. Environnement mystique, le déguisement du voyant ou des essences parfumées ne servent qu’à capter le client du quotidien et à le transporter dans un autre monde. Ces facteurs n’ont aucune influence sur le résultat de lecture de la carte. Il en va de même pour certains rituels pendant la séance. Les jambes croisées, les bougies allumées ou les dictons « stop » multiples n’ont aucun effet positif ou négatif sur le résultat.


Types de cartes

Différentes mains de jeu standardisées sont utilisées pour la pose des cartes. Le spectre s’étend des cartes de tarot, de lenormand, de bascule et de gitane à un jeu de skat standard avec 32 cartes. Les diseurs de bonne aventure expérimentés utilisent souvent un jeu de cartes de tarot. Un jeu se compose de 78 cartes à jouer, qui sont divisées en grands et petits arcanes. Les grands arcanes sont 22 cartes d’atout, tandis que les petits arcanes se composent de 56 cartes de couleur.

Les cartes Lenormand remontent à la voyante du même nom, qui vécut en France de 1772 à 1843. Un jeu se compose de 36 ou 54 cartes. Une distinction est faite entre les cartes article et les cartes personne. Chaque carte a une signification spécifique, qui est interprétée après sa présentation.

Vers la fin du 19ème siècle, le terme de cartes gitanes est apparu pour une nouvelle série de cartes de voyance. Les cartes sont étiquetées en six langues et un jeu se compose de 36 cartes individuelles. Il existe différentes méthodes de pose comme la « croix celtique » ou la « grande table ».

Les cartes à benne ont été vendues pour la première fois en 1890. Un jeu se compose de 36 cartes. La particularité de ce type de cartes de voyance sont les nombreuses cartes personnelles. Ils représentent des personnes de référence de la vie de l’interrogateur. L’image de la carte permet de tirer des conclusions sur certains traits de caractère et situations de vie.

Après la pose des cartes, la plupart des clients se demandent si le résultat est fixe et si les événements futurs ne peuvent être influencés. La réponse est claire : les événements futurs peuvent bien sûr être influencés par chaque individu. C’est précisément par la perception consciente de certains processus de la vie que ceux-ci peuvent être spécifiquement modifiés. Dans ce contexte, à la fin de la lecture des cartes, on se rend compte que le bonheur personnel ou un changement positif dans la situation de vie peut être apporté consciemment par chaque individu.